Calendrier

Lu Ma Me Je Ve Sa Di
    01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

<< 2020 >>

Filtre


Informations


>Hébergement gratuit d'images
>Petite Annonces Gratuites

Agenda Culturel Carnetdebord

agenda  festival nouvelle annonce annuaire  photo image  Spectacle on en parle, le forum  petite annonce gratuite 

Votez pour cet événement
...

Du 19/05/2020 au 01/05/2021

Musée Bordeaux le 19/05/2020
Voile

Voila quinze années que les Mardis de l’art ont été créés

 

Arrivée en 2003 à Bordeaux, j’ai avec Dorothée Bru, ma voisine de la rue Pedroni, imaginé cette activité à vocation culturelle et pour tous. Pas de charabia, pas de novlangue, des conservateurs et historiens accessibles, savants et pédagogues. Les premières conférences ont eu lieu dès septembre 2005, dans des lieux partagés : le musée d’Aquitaine et la salle st Thomas de la paroisse st Paul des Dominicains. Cette aventure a pu prendre forme grâce aux soutiens reçus de Dominique Ducassou, adjoint à la culture, qui m’a toujours appuyée, ou de Hélène Laffont-Couturier puis François Hubert, les précédents directeurs du musée d’Aquitaine avec qui nous avions toujours des moments d’échanges très agréables et productifs. N’oublions pas la Librairie Mollat qui nous prêtait les livres et nous incluait alors dans leur programme… Les Mardis de l’art ont ainsi connu 3 directeurs : Hélène Laffont Couturier maintenant à Lyon, François Hubert, parti à la retraite et monsieur Laurent Védrine et nous avons vu les équipes du musée se renouveler au fil du temps, avec toujours de très bonnes relations. J’ai ouvert mon carnet d’adresses, enrichi au fil des années pour que les conférences soient de bonne tenue, imaginant des cycles renouvelés tous les ans balayant autant les arts d’Italie, de France, de Hollande, abordant l’art ancien, l’art moderne ou l’art contemporain, examinant les artistes ou les courants d’histoire de l’art… et ainsi 599 conférences vous ont été proposées. Après avoir vécu avec un grand plaisir à Bordeaux durant 7 années, le cours de la vie m’a fait regagner Paris avec mes enfants encore scolarisés. Je n’ai pas pour autant abandonné Bordeaux et ai décidé de continuer cette aventure, grâce aux soutiens de mes amies, qui plusieurs années durant nous ont accueillis, conférenciers et moi-même avec beaucoup de gentillesse, un grand merci à elles !!! S’adaptant aux changements de chacun, nous avons décidé de faire les allers/retours dans la journée, tous les mardis. Heureusement le Tgv ne met plus que deux heures environ maintenant !!! Cette période de confinement a été un moment de réflexion pour moi. Les difficultés rencontrées cette année ont été très lourdes à gérer. Entre crise des gilets jaunes de septembre à décembre, grèves liées à la réforme des retraites et enfin cette crise sanitaire inédite… l’année a été très (trop ?) perturbée et pour vous et pour nous. J’ai toujours voulu et pu honorer nos rendez-vous, mais cette année cela m’a été impossible !!! Financièrement, nous sommes confrontés aux augmentations des prix des salles de conférence, qui de gratuites sont devenues payantes (d’autant plus que les Mardis de l’art ne sont pas considérés comme association bordelaise, du fait que nous amenons des intervenants extérieurs, bien que le siège soit toujours à Bordeaux. C’est un mystère). La SNCF augmente régulièrement les tarifs TGV et je pense que l’avenir sera aussi à la hausse. Le tarif des assurances est très élevé pour couvrir un dégât qui pourrait avoir lieu dans le musée (une condition sine qua non de location des salles du musée d’Aquitaine). Et il y a aussi toutes les autres prestations (conférenciers, communication pour les impressions de flyer, expert-comptable…) Du point de vue organisation, nous ne savons pas quand et comment ouvriront les musées, nous entrevoyons juste comment vont essayer de fonctionner les « petits » musées (si petit est un terme adéquat), nous ne savons pas dans quelle mesure les conférences pourront se tenir, nous ne connaissons pas les programmations des institutions culturelles… beaucoup d’inconnues se profilent ainsi. Comment prévoir, comment organiser ? cela devient trop compliqué. Aussi, après une mûre réflexion, j’ai pris la décision de ne pas continuer l’aventure et de fermer les Mardis de l’art. Je sais que beaucoup vont regretter ces rendez-vous hebdomadaires, comme moi-même… Peut-être aurons-nous le plaisir de nous retrouver lors des voyages que nous continuerons à ouvrir à tous. Ce fut une belle aventure que nous avons menée là, mais comme toute aventure, elle a un début et une fin. Bien à vous Béatrice Leroux Huitema Présidente des Dits de l’art

Le 19 mai 2020



> Lieu : Bordeaux

Petites Annonces Gratuite Cimaise


Agenda culturel Carnetdebord chez wananow
Inscrire votre site dans l'annuaire
Les dernières annonces du site grâce aux Alertes Google, cliquez ici
Annonces proposées par les organisateurs